side-area-logo
Marché des Créateurs

 

Marché des Créateurs

Emmanuel TECLES TEKPROD PHOTOGRAPHIES

Professeur d’EPS, je débute la photographie en 2007 motivé par l’envie de créer et de m’évader, très rapidement, mon inspiration s’est orientée vers des ambiances  mystérieuses, énigmatiques. La découverte de la photographie d’exploration en 2009 fut une révélation pour moi, cela consiste à redécouvrir et explorer des lieux construits et abandonnés par l’Homme. Cette pratique photo est pour moi une manière de revisiter le monde, de se dépasser, de recréer des univers allant de la poésie au frisson en passant par l’insolite, le tout sous des ambiances fantastiques et post apocalytiques.

 



 

Daniel SANCHEZ, Sculpteur

Le fait d’être autodidacte a rendu les choses beaucoup plus longues et souvent plus  difficile pour Daniel Sanchez.
Cela lui a permis d’acquérir la force necessaire à la confrontation avec la matière et mis à l’épreuve sa détermination viscérale a vouloir créer.
Depuis de nombreuses années, il a travaillé la Terre, le bois, le Marbre et depuis peu la Résine.Ses sculptures sont alors numérisées pour être reproduites à la dimension souhaitée. Elles sont ensuite laquées selon le souhait des acheteurs.
Daniel a aujourd’hui une prédilection pour le travail en improvisation totale, en particulier avec le Marbre qu’il va chercher dans les Pyrénées et sculpte tel quel.
Cela lui donne la possibilité d’improviser avec la pierre pour instaurer un véritable dialogue.
Ce qui ouvre à chaque fois sur des sculptures uniques et très différentes, même si l’on peut reconnaître son style caractéristique.
Pour les formats plus imposants, il dessine quelques esquisses et fais une ébauche en terre.

 

Sculpture résine de Daniel SANCHEZ
Sculpture résine de Daniel SANCHEZ au Studio ARTPHOT à Carmaux. Septembre 2018

 

 

 

 

 



Herrmutt Lobby, Playground

Fondé en 2003, Herrmutt Lobby est un collectif de musiciens électroniques, bricoleurs et programmeurs. Depuis 1997, les membres de ce collectif ont réalisé de nombreuses sorties sur différents labels (DUB, Studio !K7, Vlek, Eat Concrete, Thin Consolation, Detroit Underground, Catune, Error Broadcast…). Leur objectif principal est de développer à la fois des logiciels et du matériel hardware dédiés à la performance live. Leurs outils sont destinés à l’interprétation de musique électronique en temps réel grâce au mouvement. Leur savoir-faire en la matière a été largement acclamé par la communauté musicale au sens large. Leur logiciel « BeatFader » a été recommandé par le Ableton Sound Designer Team et « Sound & Recording » au Japon.

Ils développent actuellement une plateforme iOS appelée Playground qui permettra aux mélomanes d’interpréter la musique d’artistes reconnus de la scène électronique mondiale par le biais d’une interface interactive tactile “multitouch” ludique, organique et évolutive. Cette plateforme novatrice a pour vocation de partager avec le plus grand nombre le plaisir de l’expression musicale en temps réel.



Rodolphe LE DORNER

Né en 1980 à Dijon. Après une enfance passée entre Pink Floyd et les écrits de Jim Morrison, il ressent vite, à son tour, le besoin de créer. Ces expériences le conduisent à écrire un recueil de poésie, et à rejoindre quelques groupes de rock, pour enfin, avoir sa propre formation musicale pour laquelle il compose. Son amour pour la littérature ainsi que son insatiable curiosité pour la science le poussent à écrire plusieurs nouvelles de sciences — fiction, jusqu’à son premier roman « Virtuels ». Dans ce dernier, il s’interroge sur la réalité virtuelle, ses promesses et ses doutes ainsi que sur la relation homme/machine.

Résumé :

3 juillet 2076, soir de l’Événement. Alors que plus d’un milliard d’individus virtualisés, les virtels, assistent à la cérémonie d’ouverture des Jeux Olympiques de Paris, un dysfonctionnement majeur survient, les empêchant de se débrancher de leur projecteur.
Piégés dans ce monde irréel qu’ils nomment Edenya, les virtels ne tardent pas à s’affronter : ceux qui veulent rentrer s’opposent à ceux voulant rester. L’un des leaders, Elias, aurait même mis au point un plan bloquant tout le monde à Edenya. Pour l’empêcher de le mettre à exécution, Quentin se lance dans une véritable course contre la montre tandis que dans le monde réel, sa femme Léonie mène une chasse à l’homme pour retrouver Sergei Ismanov, le créateur du projecteur virtuel, introuvable depuis le soir de la catastrophe…



 

Ongaku

Association à but non lucrarif ayant pour objectif de promouvoir ainsi que de démocratiser la musique de jeu vidéo dans ses multiples facettes. Le projet principal de l’association est la création d’un festival de musique autour du jeu vidéo. Elle poursuit également des objectifs de vulgarisation à travers les réseaux sociaux. Soirée thématiques, stands découvertes, moments de paetage entre compositeurs et auditeurs, collaboration avec d’autres associations liées aux jeux vidéos sont envisagées et seront proposées en parallèle du projet principal.

L’association s’agrandit chaque jour mais compte 4 membres pleinement actifs. Maxime et Alexandre sont les co-présidents. Dimitri en tant que trésorier. Enzo en tant que secrétaire.

 

 

 

Comments
Partager
Loïc

Leave a reply